AccueilFéminisme, Littérature, Romans

El, suivi de Le divorce comme mesure hygiénique

Résumé

À travers ce court roman, Mercedes Pinto parvient de sa voix délicate et subtile à nous amener au coeur de l’âme féminine. Les violences conjugales sont également au centre de la conférence donnée quelques années auparavant. Dès la lecture du titre, Le divorce comme mesure hygiénique, on peut imaginer l’émotion que souleva cette intervention, en novembre 1923, à l’Université centrale de Madrid, en présence de l’infant d’Espagne ! Cela lui valut un arrêté d’expulsion du pays signé par Primo de Rivera et le début d’une existence de pérégrinations.
« J’avais écrit quelques pages dans lesquelles je relatais ma nuit de noces. Je les ai montrées à un magistrat, un modèle de rectitude, qui devint rouge de colère : Ne publie pas ça, au risque de voir cent mains honnêtes et justicières s’élancer pour se refermer autour de sa gorge… Après quoi je les montrai à mon confesseur, lequel me conseilla à voix basse : Déchire ça tout de suite. Cela demande un châtiment et le châtiment n’appartient qu’à Dieu. Ensuite, ce fut au tour du médecin qui avait assisté à ma naissance, lequel me dit : Publie ces pages parce que de telles aberrations vues avec les yeux de la science peuvent éviter, à l’avenir, des maux plus grands. »

Informations techniques

Mercedes PINTO
Claude DE FRAYSSINET
Année de parution
2012
Divorce, Féminisme, violences conjugales
Langue
40
Pages
128 pages
Dimensions
13,5 x 24 cm
ISBN
978-2-916749-30-3