AccueilCoups de cœur des bénévoles, Essais, Nouveautés

Cahiers du quatrième ordre.

Résumé

Aux premières heures de la Révolution française, il est une frange de citoyens que l’on maintient à l’écart des assemblées et des lieux de la démocratie balbutiante : les plus pauvres. À Paris surtout, ils n’ont pu participer à la rédaction des fameux cahiers de doléances et à l’élection de leurs représentants.
Indigné, Dufourny de Villiers publie le 25 avril 1789 les Cahiers du quatrième ordre, plaidoyer pour la reconnaissance de la voix et du savoir des infortunés. Son texte, éminemment novateur mais méconnu, a ressurgi, exhumé par Léon Centner et les éditions Edhis en 1967. Il est tombé entre les mains de Joseph Wresinski qui en a saisi la portée au point de s’en inspirer pour forger le nom « Quart Monde » qu’il accole bientôt à celui du mouvement de lutte contre la misère qu’il a fondé.
Miroir tendu par Dufourny à travers les siècles, cette nouvelle publication nous pousse à nous interroger sur ce qui fonde nos démocraties et à répondre à cette question : comment bâtir une démocratie réelle incluant les plus pauvres dans la vie politique ?

Informations techniques

Louis-Pierre DUFOURNY DE VILLIERS
pauvreté, quatrième ordre, Révolution française
Pages
76 pages
Dimensions
13 x 20 cm
ISBN
979-10-91178-90-7