RUE DES PROMENADES

« Cependant la bicyclette, c’est un cheval », écrit Charles-Albert Cingria dans Tranche de route. Voilà qui rend intelligible, j’espère, l’information délivrée dans cette page : Rue des Promenades est une maison d’édition. Qu’elle se joue ainsi des mots ne devrait pas surprendre. Ou bien, on s’y habituera.

Rue des Promenades choisit les textes pour ce qu’ils nous disent, mais d’abord pour la façon dont ils le disent. Pour la force avec laquelle l’écriture fait surgir une réalité. Pour l’évidence de cette restitution. Pour l’angle singulier sous lequel elle montre une transformation qui s’opère. Pour l’éclat qu’elle donne aux pépites cachées dans nos crânes. 

Le chameau ivre

Le chameau ivre

RUE DES PROMENADES

12,00 €

Ajouter au panier

19 récits qui mettent en scène un Iran intime et universel, contemporain et éternel. L'auteure évoque tour à tour le vin, la violence, les guerres, la technologie, le yaourt, les poissons rouges...

 

Koumiko

Koumiko

RUE DES PROMENADES

12,00 €

Ajouter au panier

"Elle n'a pas le droit de sortir, mais on s'en fiche, on sort."

Derrière le papier à fleurs

Derrière le papier à fleurs

RUE DES PROMENADES

12,00 €

Ajouter au panier

Les femmes changent, Junie Terrier nous raconte qui elles deviennent.

Litanies du lait

Litanies du lait

RUE DES PROMENADES

8,50 €

Ajouter au panier
Ca aurait pu être pire

Ca aurait pu être pire

RUE DES PROMENADES

8,50 €

Ajouter au panier

Ca aurait pu être pire : la preuve en images

Le Dessin des routes

Le Dessin des routes

RUE DES PROMENADES

12,00 €

Ajouter au panier

Les teintes sobres de l'écriture d'Anna Dubosc font de ce récit simple l'histoire d'une rencontre ratée, d'une famille qui n'arrivera pas à se construire - un instant de grâce.

1 2 3 4 5